Réduction des perturbations atmosphériques

Nous avons développé un algorithme de traitement d’images permettant de réduire énormément l’influence des perturbations atmosphériques.

Lors de prises de vue à grande distance (ici à 12 km) ces perturbations créées par des courants d’air de températures différentes rendent les photos floues de manières aléatoires. Notre algorithme qui exploite toutes les photos permet d’en réduire l’impact de manière spectaculaire.

(la gigaphoto du Mont Blanc publiée sur le site n’en bénéficie pas encore, la mise à jour sera bientôt mise en ligne)